Mots-clefs

,

eaf64f4e-5139-476c-a113-d001ab1a5ee1_zps1fiddavt

Comédie en 12 épisodes de TVNZ, Diplomatic Immunity met en scène Leighton Mills, étoile montante du ministère des affaires étrangères qui, suite à un scandale dû à un paparazzi (des photos volées de lui en compagnie de la fille d’un membre de la famille d’Angleterre, surpris éméchés dans la limousine de la reine) est muté au poste d’attaché d’ambassade à Auckland, au consulat de Fe’ausi, un micro-État (fictif, bien entendu) du Pacifique. Sa mission consiste à déterminer la pertinence des demandes de subsides à l’État néozélandais ainsi qu’à mettre de l’ordre au sein du consulat (faire cesser les trafics en tous genres, la corruption et inciter à l’abandon de coutumes insulaires illégales au pays des kiwis). Leighton se voit attribuer en guise de bureau un cagibi et doit affronter un staff Fe’ausien faisant preuve d’une évidente mauvaise volonté. L’ambassadeur, Jonah Fa’auigaese, frère du roi Gideon, un grand enfant en chemise bariolée, ainsi que les autres membres, tous apparentés (dont sa fille Leilani, qui aura une liaison avec Leighton), forment un groupe exubérant prêt à tout pour faire obstruction aux désidératas du pays hôte.

2249838e-34ae-4684-b6f0-9589e4d2240b_zpseyqgeicw

La série fonctionne grâce à un ressort comique reposant sur le choc des cultures entre les traditions insulaires et le mode de vie occidental (à l’instar d’une autre comédie, Lilyhammer, qui oppose les pratiques mafieuses de Frank Tagliano et la mentalité plus pacifique des norvégiens). On peut également tracer un parallèle avec Yes Minister, de part la résistance farouche de Jonah à tout changement que l’on cherche à lui imposer (il y a un peu de Sir Humphrey dans ce personnage). C’est un schéma narratif toujours opérant. Il est ici porté par des acteurs qui s’en donnent à cœur joie. Cependant, il faut noter que la série s’essouffle parfois dans sa seconde moitié, où quelques épisodes sont un peu moins inspirés. Néanmoins, l’épisode qui clôt la série, « Spy in the house of love » est assez réjouissant et débouche sur un final explosif (c’est le cas de le dire).

c0b8b2ed-d795-44e7-8454-350d286a51ea_zpscoskoqri

Parmi les autres épisodes, ceux qui m’ont paru les plus drôles sont les suivants: « Idiot wind » (où les fe’ausiens demandent une aide financière pour une île de leur archipel menacée par une tornade, or celle-ci est une invention de toutes pièces pour laquelle ils vont jusqu’à faire une vidéo truquée et à falsifier un atlas en vue d’attester son existence), « Tatoo you » (où Leighton, souhaitant acquérir le titre de grand chef fe’ausien, doit passer par une succession d’épreuves, Jonah voulant à tout prix le faire échouer); « Strange fruit » (où lors du festival annuel de la frangipane, le costume traditionnel fe’ausien fait sensation car il comprend un couvre chef de forme phallique); « War! » (où une guerre déclarée contre un autre confetti du Pacifique, Fa’akofa, débouche sur une escalade disproportionnée entre belligérants): « Food for thought » (où, suite au régime strict imposé au roi Gideon par son nutritionniste, tous les fe’ausiens doivent avoir une alimentation  strictement végétarienne, jusqu’à provoquer le décharnement de tout le staff du consulat).

4aed0ae0-59ef-4abb-82db-b1dc0b594329_zpsemeevwnx

Sitcom sans prétentions mais efficace (surtout dans sa première moitié), Diplomatic Immunity n’est pas exempt de tout reproche (les guests ne font pour beaucoup que des apparitions éclair à l’écran, certains personnages du staff manquent d’épaisseur et ne sont que peu exploités). Mais ce divertissement fantaisiste évite le politiquement correct  et contient peut être quelquefois un fond de vérité concernant certaines pratiques culturelles des îles du Pacifique, comme le laisse entendre son showrunner, James Griffin. De plus, le générique est fort agréable. Il s’agit d’une interprétation d’un vieux tube de Blam Blam Blam (« There is no depression in New Zealand ») par un groupe bien sympathique, The Wellington International Ukulele Orchestra, dont vous pouvez trouver nombre d’extraits de prestations en concert sur la toile.

05bb6ddb-34bd-4ac4-95a6-c35676745711_zpsoxs9tvnc

 

Publicités